Pourquoi souscrire une assurance vie en ligne ?

Cieleden Actus - Assurance vie 0 Comments

Apparue il y a une petite dizaine d’années, l’offre d’assurance vie en ligne fait son petit bonhomme de chemin. De 4 % des souscriptions il y a 5 ans, un récent sondage Ipsos montre qu’aujourd’hui, la part des contrats souscrits via Internet est de 9 %.

Comment expliquer cette progression ?

Le boom des ventes sur Internet

Peu à peu les barrières psychologiques à l’achat sur Internet se lèvent et la progression des ventes enregistrées sur le Net profite à l’assurance vie comme aux autres secteurs de l’économie.

Pour les jeunes générations, acheter sur Internet est quelque chose de naturel. On compare, on commande et on est livré rapidement. Tout ceci sans sortir de chez soi. Cette façon d’acheter est en passe de devenir la norme et s’est étendue aux produits d’assurances et aux produits financiers, dont l’assurance vie.

Ce même sondage Ipsos fait ressortir que 61 % des consommateurs envisagent la souscription d’un contrat sur le web et si une petite vingtaine d’assureurs seulement se partagent actuellement le marché qui génère un encours de 50 milliards d’euros (environ 3 % de l’encours global), les autres ne devraient pas tarder à les rejoindre car devant la progression exponentielle du chiffre d’affaires, aucun assureur ne peut se permettre d’ignorer plus longtemps ce mode de distribution.

Une compression des frais favorable à l’épargnant

Souscrire un contrat en ligne, c’est aussi très souvent faire l’impasse sur les frais d’entrée.

Pas de frais d’entrée

Habituellement compris entre 1 et 5 % du capital investi (moyenne autour de 3%) en cas de souscription traditionnelle, ces frais n’existent pas sur le web. Dans ce cas l’intégralité du capital versé est investie et portera donc intérêt dès le début.

C’est une économie importante car dans un contexte où les fonds en euros rapportent de moins en moins (même s’il ne faut pas pour autant les fuir spécialement), 3 % de frais correspondent à 15 à 18 mois pour reconstituer le capital versé.

Des frais de gestion réduits

Alors qu’un contrat classique comporte des frais de gestion minimum de 1 %, les contrats accessibles sur le web voient leurs frais réduits aux environs de 0,6 %. Donc là encore un atout important. Car sur une durée de 8 ans ou plus, les frais de gestion, bien qu’étant inférieurs en %, coûtent plus cher que les frais d’entrée.

Des rendements plus élevés

Là encore, généralement les contrats proposés sur Internet ont des fonds en euros plus performants que les contrats classiques.

C’est notamment particulièrement vrai en comparaison des taux offerts par la majorité des contrats des banques.

La nécessité d’avoir des connaissances en assurance vie

Même si généralement les assureurs mettent à disposition de leurs clients une assistance pour les conseiller et les aider à assurer le suivi de leur contrat, ou les orienter dans la fiscalité applicable à leur contrat d’assurance vie,  il est préférable que l’épargnant qui choisit une gestion libre de son contrat possède de solides connaissances de base en assurance vie.

Il devra en effet être à même de sélectionner les fonds sur lesquels il va investir ses avoirs et de procéder aux arbitrages nécessaires à la sauvegarde de ses intérêts (même si certains outils automatiques sont là pour lui simplifier la tâche).

Mais bénéficier des avantages inhérents aux contrats proposés sur le web mérite bien un petit effort pour se former et s’informer. Et Cieleden.com est heureux de pouvoir vous aider à mieux connaître et mieux comprendre les mécanismes de l’assurance vie.

En vous abonnant à notre newsletter vous recevrez périodiquement des informations utiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *