Le contrat AVIVA Convention Obsèques

Ce contrat d’assurance obsèques proposé par AVIVA est certainement l’un des plus connus des Français, tant les encarts publicitaires incitant à sa souscription sont fréquents, notamment dans les magazines de télévision.

Il s’agit d’un contrat de type Vie entière, à cotisations périodiques temporaires ou viagères selon la formule choisie, et qui garantit le versement d’un capital au bénéficiaire désigné par l’assuré au moment de son décès.

Décryptons-en les conditions.

Les principales caractéristiques du contrat « AVIVA Convention Obsèques »

Les conditions d’admission

Avoir de 40 ans au moins à 84 ans au plus.

Les formalités

L’adhésion est possible moyennant une simple déclaration préalable de bonne santé.

Prise d’effet des garanties /délais de carence

La garantie prend effet dès l’enregistrement par l’assureur de la demande de souscription, sous réserve de son acceptation et de l’encaissement de la première cotisation ainsi que de la signature de la déclaration de bonne santé.

Aucun délai de carence n’est donc applicable dès lors où l’acceptation est intervenue.

8 niveaux de garantie au choix

Le montant du capital garanti varie de 1.000 € à 8.000 €, au choix de l’assuré. À noter que le capital souscrit est révisable à la hausse en cours de contrat, sous réserve que la signature d’une nouvelle déclaration de bonne santé soit possible.

2 possibilités de cotisations au choix de l’assuré

Celui-ci pourra opter pour  l’une des 2 formules suivantes:

  • une cotisation viagère ;
  • une cotisation temporaire dont la durée variera, au choix de l’assuré, entre 10 ans et 20 ans ;

Calcul de la cotisation et frais

La cotisation est fonction de 3 critères : le capital garanti, l’âge de l’assuré et le mode de cotisation choisi.

À noter que le fractionnement de la cotisation périodique (mensuelle, trimestrielle ou semestrielle) n’entraîne aucuns frais.

Bon à savoir : La cotisation  reste fixe et n’évolue ni en fonction de votre état de santé, ni avec votre âge.

Les exclusions de garanties

Les exclusions sont celles classiquement retenues par les assureurs (faits de guerre, émeutes, insurrections, état alcoolique au volant, usage de stupéfiants, etc.).

Comme dans tout contrat d’assurance vie, le suicide est exclu lors de la première année d’assurance.

Par contre, les conditions générales ne comportent aucune exclusion dans la pratique des sports.

Rachat / Mise en réduction

Le rachat en cours de contrat est possible moyennant des frais de sortie de 5 % appliqués en cas de rachat lors des 10 premières années suivant la date d’effet du contrat.

La valeur de rachat est communiquée annuellement à l’assuré. Elle est égale à la provision mathématique constituée. Le tableau figurant aux conditions générales du contrat en permet un calcul aisé. Le versement de cette valeur interviendra dans les 15 jours de la réception de la demande.

La mise en réduction du contrat entraîne l’arrêt des versements par l’assuré qui reste assuré au prorata des cotisations déjà versées.

Des garanties assistance

Assurées par AVIVA ASSISTANCE, les garanties assistance sont accordées en cas de décès de l’assuré :

  • rapatriement du corps au-delà de 50 km et dans le monde entier ;
  • déplacement d’un proche ;
  • retour des accompagnants voyageant avec l’assuré ;
  • assistance et conseils après le décès  (Intervention d’un assistant funéraire d’une entreprise de pompes funèbres agréée par OGF ; intervention possible uniquement lorsque la désignation bénéficiaire choisie est “la ou les personnes en charge du règlement de mes obsèques”).

Un exemple de tarif

Pour un assuré de 60 ans et pour un capital garanti de 5000 €, la cotisation mensuelle sera de 28,20 € pour une garantie viagère (soit 5,64 € par mois, pour 1000 € de garantie).

La cotisation s’élève à 43,68 € mensuels dans le cas d’une garantie temporaire sur 10 ans.

Notre avis

Un contrat assez basique (pas de garantie doublement en cas de décès accidentel, une assistance assez réduite …).

Sur le plan tarifaire, un coût dans la moyenne.

Ce contrat n’échappera pas à la critique habituelle.  Comme dans de nombreux contrats, l’absence de revalorisation du capital, hormis la participation aux excédents, est à déplorer.

On peut également déplorer :

  1. la suppression de la formule prévoyant le versement de la cotisation sous forme de prime unique.
  2. l’absence de formule prévoyant des prestations funéraires.
  3. les pénalités (5%) retenues en cas de rachat lors des 10 premières années.
Ses points forts : la garantie immédiate, SANS délai de carence. Et l’absence d’exclusions liées à la pratique sportive.