Assurance vie pour les seniors : mode d’emploi

Cieleden Actus - Assurance vie Leave a Comment

Il suffit de faire l’expérience : un appel téléphonique afin d’avoir des renseignements sur une assurance vie quelconque, donner une date de naissance avant 1950 et vous aurez devant vous surement un refus.

Cette situation est très connue des seniors qui souhaitent souscrire une assurance vie après 60 ans, la manière de gérer ce contrat d’assurance particulier n’est pas le même en fonction de l’âge.

Pourtant les raisons de souscrire ce contrat restent nombreuses et avantageuses pour les seniors :

  • Sécuriser ses placements : L’assurance vie permet d’assurer son capital garanti et d’en faciliter la transmission aux souscripteurs. La loi prévoit que les sommes versés après 70 ans soient exonérées de droit de succession et ce jusqu’à 30 500 euros.
  • Fiscalement cette alimentation peut paraître à première vue peu intéressante, cependant pour certaines situations la taxation d’un capital décès différant en fonction de la souscription de chaque contrat.
  • Si l’on souhaite contracter un prêt immobilier, l’assurance vie est une nécessité dans ce genre de cas, il devient alors obligatoire d’en avoir une.

Si vous avez déjà souscrit une assurance vie et que vous atteignez l’âge de 70 ans vous n’avez pas à vous inquiéter sur les conditions de ce contrat, ce n’est que la succession qui change sur les produits imposables.

Ainsi souscrire une assurance vie en étant senior nous mène à un sujet de réflexion plus grand qui concerne les droits de succession et la manière de mieux transmettre son patrimoine.

Les droits de succession : comment ça se passe ?

C’est un sujet qui reste toujours épineux à aborder mais dans les familles et entourages ou les choses ont été préparés à l’avance le dénouement est souvent plus facile et clair pour tous que lorsque rien n’a été organisée.

Quelques dispositions à adopter donc en fonction de votre situation :

A qui iront les biens ?

C’est la première question qu’il faudra vous poser lorsque vous cherchez à donner des droits de succession : la loi prévoit une disposition jusqu’au 6ème dégrée de filiation avec une part revenant à chacun de vos descendants et ascendants en fonction de leur degré de parenté.

Rien ne vous empêche de faire un testament afin de désigner sur une partie de vos biens un héritier annexe pour désigner les personnes que vous souhaitez faire hériter. Si tel est votre cas, il est important de produire un document en demandant conseil à un notaire afin d’assurer la conservation du document.

Droit de succession : payer moins

Pour payer moins la loi prévoit quelques astuces intéressantes pour ceux qui prennent en compte la question à l’avance. Les tranches des droits de succession sont nombreuses et dépendent de plusieurs facteurs comme :

  • les droits de filiation ;
  • le type de biens ;
  • ou encore les abattements en fonction des héritiers.

La transmissions anticipée est aussi une solution afin de déduire les frais lors des droits de succession. Ainsi vous pouvez transmettre une partie de vos bien tout en gardant l’usufruit de ces biens données. En fonction des valeurs du bien et de l’âge des donneurs les rabattements d’imposition peuvent être réduits.

Utiliser son assurance vie pour rentrer dans une maison de retraite ?

Il est possible d’effectuer des rachats mensuels programmés de son assurance vie : ces montants seront versés sur votre compte bancaire cependant la compagnie d’assurances ne payera pas la maison de retraite, elle mettra seulement à disposition les montants disponibles sur le contrat.

Pour en savoir plus :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.